Embajada en Francia

Cooperación Descentralizada Franco-Argentina

Promoción Comercial

Promoción Cultural

Derechοs Humanos

Acerca de esta Representación

Islas Malvinas

Cooperación Científica y Universitaria

Acuerdos bilaterales

DERNIÈRES NOUVELLES EN MATIÈRE DE DROITS DE L’HOMME EN ARGENTINE: AOÛT 2012

AOÛT 2012

 

* LES GRANDS-MÈRES DE LA PLACE DE MAI ONT RÉCUPÉRÉ LE PETIT-FILS N° 106

Il y a quelques jours, les Grands-mères de la Place de Mai ont annoncé que Pablo Javier Gaona Miranda, qui avait été enlevé avec ses parents le 14 mai 1978 alors qu il n'avait qu un mois, a retrouvé son identité.

Le 29 juin dernier, Pablo Javier a contacté l association parce qu il avait des doutes concernant ses origines. Face aux indices laissant penser qu il pouvait s'agir d un petit-fils, il a immédiatement été redirigé vers la Commission nationale pour le Droit à l'identité (CONADI) afin de procéder au test ADN correspondant. Les résultats du test effectué par la Banque nationale de Données génétiques (BNDG) ont confirmé sa véritable filiation, pour la plus grande joie des Grands-mères.

Il convient de signaler qu en 2001, Gaona Miranda a commencé à avoir des doutes sur son identité, mais ce n est qu'en 2008 qu il en a fait part à la femme qui l'a élevé, qui lui a confirmé qu il était le fils de disparus. Lorsque l'annonce a été faite, Estela de Carlotto, présidente de l organisation, a invité toutes les personnes ayant des doutes sur leur identité, à pousser la porte de l Association des Grands-mères de la Place de Mai ou de la CONADI.

 

* LE CAMBODGE PAYS HÔTE DU IVème FORUM RÉGIONAL DE PRÉVENTION DU GÉNOCIDE

Dans le cadre des actions de l'Argentine dans le domaine de la prévention du génocide, le Ministère des Affaires étrangères organise, en coopération avec la Suisse et la Tanzanie, le IVème Forum régional de Prévention du génocide qui aura lieu en Asie en 2013, à Phnom Penh, au Cambodge, plus précisément. Il convient de rappeler que le premier forum de ce type co-organisé par l'Argentine a eu lieu à Buenos Aires en décembre 2008. Le IIème Forum a eu lieu en 2010 à Arusha en Tanzanie et le IIIème à Berne en 2011. L'objectif de ces forums est d attirer l'attention sur la question du génocide et de lui donner plus de visibilité, à l'échelle régionale et internationale, en mettant l'accent sur le besoin de prévenir le génocide et les autres atrocités massives.

 

* MÉCANISME NATIONAL DE PRÉVENTION DU GÉNOCIDE

La Direction générale des Droits de l'Homme, en représentation du Ministère des Affaires étrangères, participe au Mécanisme national de Prévention du génocide qui a récemment été créé. Il s'agit d une initiative de la Direction des Droits de l'Homme du Ministère de la Défense à laquelle participent également le Secrétariat des Droits de l'Homme, l'INADI (Institut National contre la Discrimination), le Ministère de la Sécurité, le Sous-secrétariat de la Réforme institutionnelle de la Direction du Cabinet des Ministres et de la Presse de la Présidence de la Nation.

L'objectif de ce Mécanisme est d'établir des canaux de communication permettant l'alerte précoce et la sensibilisation des cas qui pourraient constituer de possibles génocides, à travers l'échange d'informations. Il est également prévu que ce Mécanisme développe des plans de formation et serve de lien avec les organes de plainte des Nations Unies. À cet égard, la participation de la société civile et des institutions académiques est signalée et il est prévu d'organiser des réunions mensuelles pour les organismes publics appartenant à ce Mécanisme.

 

* PRÉSENTATION DE L'EXAMEN PÉRIODIQUE UNIVERSEL DE L'ARGENTINE

Au mois de juillet dernier, notre pays a remis le Second Rapport national sur l'Examen périodique universel (EPU), créé dans le cadre du Conseil des Droits de l homme (CDH) des Nations Unies. Ce rapport, qui sera présenté par notre pays le 22 octobre à Genève, dresse un état des lieux des progrès, des changements et des défis dans la mise en oeuvre des recommandations effectuées et des engagements volontaires pris concernant les politiques des droits de l'homme à l occasion du Premier Examen périodique universel réalisé en 2008.

Le Secrétariat des Droits de l'homme du Ministère de la Justice et des Droits de l'homme a été chargé de coordonner la rédaction de ce Rapport, conjointement avec la Direction générale des Droits de l'homme du Ministère des Affaires étrangères, qui a invité les organismes nationaux ayant compétence en la matière à participer à diverses réunions de consultation, organisées dans le cadre du processus d élaboration dudit Rapport.

 

* L ARGENTINE A SIGNÉ LE PROTOCOLE FACULTATIF À LA CONVENTION RELATIVE AUX DROITS DE L'ENFANT

Le 26 juillet dernier a eu lieu la cérémonie de signature du Protocole facultatif à la Convention relative aux Droits de l'Enfant concernant la Procédure de communications au sein des Nations Unies.

Avant la création de ce Protocole, la Convention relative aux Droits de l'enfant était l'unique instrument en matière de droits de l homme du système des Nations Unies qui ne disposait pas d'une procédure de plainte ou de communications. À cet égard, au sein du Conseil des Droits de l'homme, l Argentine a accompagné les résolutions qui sont à l'origine de la création du groupe de travail pour l'adoption d'un Protocole facultatif ayant ces caractéristiques et l'a récemment signé.

 

* DÉCOUVERTE DE LA DÉPOUILLE DU DIPLOMATE CUBAIN DISPARU

Il y a quelques jours, l' équipe argentine d anthropologie médico-légale (EAAF) a confirmé la découverte des restes du diplomate cubain Crescencio Nicomedes Galañena Hernández, enlevé le 9 août 1976 à Buenos Aires par la dictature militaire. Les restes de Galañena et de deux autres corps n'ayant pas encore été identifiés, ont été trouvés sur un terrain à proximité de l'aérodrome de San Fernando, dans la banlieue de la capitale de Buenos Aires, par des enfants qui ont trouvé un tonneau de métal rouillé qui était fendu et dans lequel reposaient des os. La police a ensuite découvert deux tonneaux similaires qui contenaient également des os qui sont en cours d'analyse.

 

* RÉUNION DES HAUTES AUTORITÉS DU MERCOSUR DANS LE DOMAINE DES DROITS DE L'HOMME : GROUPE « ANTI-CONDOR »

Les 12 et 13 juillet derniers a eu lieu la Première Réunion du Groupe technique sur l'obtention de données de relevé d'archives des coordinations de répression du Cône Sud, dans l'Espace de la Mémoire qui se trouve dans la ville de Buenos Aires. Cette réunion a compté sur la participation de représentants de l'Uruguay, du Brésil, de l'Argentine et de l'Institut de Politiques publiques dans le domaine des Droits de l'homme du Mercosur (IPPDH).

Les principaux résultats de cette réunion ont notamment été l'obtention d'un accord sur un chronogramme de réunions, sur la base duquel a été fixée la prochaine réunion à Porto Alegre le 28 août, dans le cadre de la XXIIème Réunion des Hautes Autorités du Mercosur (RAADDHH). La réunion a pour objectif que les délégations présentent des rapports sur les archives de l'État et de la société civile de chaque pays. À cet égard, l'IPPDH a été chargé d effectuer un relevé des normes en vigueur dans chaque pays en matière d'archives et d'effectuer une étude sur les normes du droit international des droits de l'homme applicables aux politiques publiques en matière d'identification, de préservation et de gestion d'archives liées à des violations graves des droits de l'homme et aux politiques d'accès auxdites archives.

Le travail de ce Groupe témoigne, une nouvelle fois, de la volonté qui prévaut dans les pays du Mercosur de travailler ensemble pour défendre et protéger les droits de l'homme et pour échanger des informations en vue d'atteindre la justice. De cette manière, nos pays démontrent que, si par le passé ils s'unissaient pour mener à bien un plan systématique d'assassinats, ils font maintenant partie d'un groupe régional où des actions permettant de protéger et de défendre les droits de l'homme sont menées.

 

* FORMATION DANS LE DOMAINE DES DROITS DE L'HOMME POUR LES BOURSIERS DE L'ISEN

Depuis le 31 juillet dernier, la Direction Générale des Droits de l homme propose une formation dans le domaine des droits de l'homme aux étudiants de l'Institut du Service extérieur de la Nation (ISEN). Le premier cours a eu lieu au Musée de l'Holocauste de la ville de Buenos Aires et portait sur le thème de la « Prévention du génocide : théorie et pratique ». Puis les élèves ont fait une visite guidée du musée. Ensuite, à l'occasion du génocide rwandais, des professeurs et des diplomates ayant eu une expérience au sein de la Mission argentine auprès les Nations Unies lorsque l Argentine était membre non-permanent du Conseil de Sécurité, ont donné deux conférences sur cette thématique. Une convention-cadre de coopération entre le Musée de l'Holocauste et le Ministère des Affaires étrangères est actuellement en cours d' élaboration pour approfondir les actions conjointes de formation.

 

(SOURCE : DIRECTION GÉNÉRALE DES DROITS DE L’HOMME DU MINISTÈRE DES RELATIONS EXTÉRIEURES ET DU CULTE DE LA RÉPUBLIQUE ARGENTINE)

 

Retour

 

Fondo argentino de cooperación sur-sur y triangular