Embassy in France

À propos de cette Représentation

Affaires Culturelles

Coopération Décentralisée Franco-Argentine

Coopération Scientifique et Universitaire

Droits de l'Homme

Iles Malouines

Promotion Commerciale

Promotion d'Investissements

Extradition de Mario Sandoval

Le lundi 16 décembre 2019, a eu lieu le transfert vers l’Argentine de M. Mario Sandoval, dans le cadre de la demande d'extradition adressée à la République Française, en vue de son procès pour la perpétration présumée de crimes contre l'humanité dans l'ancien centre de détention clandestin qui a fonctionné dans l’École de Mécanique de l’Armée (ESMA).

Le 11 décembre dernier, le Conseil d'État français a confirmé le décret d'extradition de M. Mario Sandoval, répondant ainsi favorablement à la demande de l'État argentin, en vue de son jugement pour l'enlèvement et la disparition de M. Hernán Abriatta.

L’extradition de Mario Sandoval est le résultat d'un travail conjoint de la Justice Fédérale et du Ministère Public, et des démarches diplomatiques engagées par le Ministère des Relations Extérieures et du Culte et l'Ambassade de la République en France depuis 2012, avec le soutien d'une avocate française spécialisée dans les droits de l'homme, afin d’obtenir que l'ancien policier puisse être jugé en Argentine.

De cette manière, le succès de la coopération pénale internationale entre les États renforce la maxime selon laquelle les crimes contre l'humanité ne doivent pas rester impunis et que ceux qui sont accusés de crimes aussi graves doivent comparaître devant les tribunaux pour être jugés.

L'extradition de M. Sandoval confirme le caractère de politique d'État que l'Argentine accorde aux procès pour violations des droits de l'homme et l'engagement universel de la République Argentine en faveur des droits de l'homme.


Communiqué de presse N°: 457/19
https://cancilleria.gob.ar/es/actualidad/noticias/extradicion-de-mario-sandoval?page=1