Embajada en Francia
Array

Promotion d'Investissements

Coopération Décentralisée Franco-Argentine

Promotion Commerciale

Affaires Culturelles

Droits de l'Homme

À propos de cette Représentation

Iles Malouines

Coopération Scientifique et Universitaire

Visa de réunification familiale - Résidence temporaire

VISA DE REUNIFICATION FAMILIALE - RESIDENCE TEMPORAIRE

Les informations ci-dessous s'appliquent aux ressortissants français. Si vous n'êtes pas français mais vous résidez en France, veuillez nous contacter afin de connaître les conditions qui s'appliquent à votre nationalité. 

1- Bénéficiaires

  • Parents, époux, enfants célibataires de moins de 18 ans ou enfants handicapés de résidents temporaires.

Pour obtenir le visa, veuillez envoyer préalablement les documents sollicités ci-dessous, en un seul fichier .PDF, à l’adresse email suivante : visas.efran@mrecic.gov.ar

2- Documents à présenter

- Formulaire à télécharger et à compléter par le requérant du visa. Formulaire en espagnol (à remplir par le demandeur en français ou en espagnol) / Formulaire en français (fourni uniquement à titre d'aide pour remplir le formulaire en espagnol).

- Passeport valide de minimum 6 mois à la date d’entrée en Argentine + 2 pages vierges dans le passeport.

- Deux photos d'identité de face, en couleurs, sur fond blanc, sans lunettes.

- Un extrait de casier judiciaire (pour les personnes de plus de 16 ans), datant de moins de trois mois, avec Apostille de la Haye[1] et traduits en espagnol[2].

Pour demander le Casier Judiciaire National: 02.51.89.89.51 ou www.cjn.justice.gouv.fr.

- Pour apostiller le Casier Judiciaire National: Cour d'Appel de Rennes, 02.23.20.43.00 ou www.parlement-bretagne.com/cour_appel.php.

(!) Attention: Si dans les 3 dernières années vous avez vécu pendant plus d’un an dans d'autres pays que la France il faut présenter le Casier Judiciaire des autres pays dans lesquels vous avez vécu.

- Document qui prouve le lien familial invoqué:

  • Soit pour enfants ou parents de résidents temporaires: extrait d'acte de naissance, datant de moins de trois mois, établis par la Mairie sur formulaire international/plurilingue[2] avec Apostille[1].
  • Soit pour époux de résidents temporaires: extrait d'acte de mariage, datant de moins de trois mois, établis par la Mairie sur formulaire international/plurilingue[2] avec Apostille[1].

- Un justificatif de domicile en France (ex. facture EDF).

- Document qui prouve la résidence temporaire en Argentine du dit résident temporaire par lequel s’établit le regroupement familial: copie du passeport avec visa ou "D.N.I para Extranjeros".

3- Prise de rendez-vous

Une fois le dossier validé, le service visas prendra contact avec vous afin de convenir d’un rendez-vous.

Le jour du dit rendez-vous, la présence du demandeur du visa est obligatoire ainsi que la présentation de tous les documents originaux (+ photocopies).

4- La durée de votre visa

Tout visa temporaire délivré par la Section Consulaire aura une validité maximum d'un an à partir de la date d'entrée. Pour la majorité des visas temporaires il est possible de demander un renouvellement. La demande de renouvellement se fait avant l'expiration du visa, auprès de la « Dirección Nacional de Migraciones » à la République Argentine. Il n'est pas possible de demander un renouvellement de visa auprès de la Section Consulaire en France.

5- Coût du visa

1/ Le coût du visa est de 250 euros à régler le jour du rendez-vous par carte de crédit uniquement.

2/ Une taxe migratoire de 600 euros est à abonner aussi le jour du rendez-vous, par carte de crédit uniquement, sur le site des migrations argentines. Les enfants de moins de 16 ans faisant les démarches et voyageant en même temps qu'un de leur parents ne payent pas cette taxe migratoire.

 

[1]    L'apostille de la Haye est un sceau qui certifie l'authenticité de la signature sur un document publique. En France, l'apostille s'obtient auprès de la Cour d'Appel la plus proche du lieu d'émission de chaque document.

[2]   S'ils ne sont pas délivrés sur formulaire plurilingue ils doivent être traduits en espagnol. Attention, l'extrait du casier judiciaire n'existe pas en format plurilingue.