Embassy in France

À propos de cette Représentation

Acerca de esta Representación

Affaires Culturelles

Coopération Décentralisée Franco-Argentine

Coopération Scientifique et Universitaire

Droits de l'Homme

Iles Malouines

Promotion Commerciale

Promotion d'Investissements

Exigences pour entrer en Argentine

CONDITIONS D'ENTRÉE EN ARGENTINE

Dernière mise à jour : 19/010/2021 (En raison de la possibilité de modifications de la réglementation, merci de consulter régulièrement ce site et www.argentina.gob.ar)

La République Argentine déconseille de voyager dans le contexte actuel, sauf en cas de force majeure. L'entrée et la sortie du pays impliqueront l'acceptation des conditions sanitaires et migratoires du pays de destination et de la République Argentine. Le voyageur assume les conséquences sanitaires, juridiques et économiques de son voyage.

Les ressortissants argentins, les étrangers ayant une résidence en cours de validité en Argentine et les étrangers autorisés par la réglementation en vigueur à entrer exceptionnellement dans le pays, devront se conformer aux procédures suivantes :

RESSORTISSANTS ARGENTINS ET ÉTRANGERS RÉSIDENTS

1.- Remplir la « Déclaration électronique sur l'honneur d'entrée sur le territoire national » sur le site de la Direction Nationale des Migrations (DNM) dans un délai maximum de 48hs avant le vol: https://ddjj.migraciones.gob.ar/app/

Le système envoie un e-mail de confirmation, qui doit être présenté à la compagnie aérienne au moment de l'embarquement. Ce Consulat ne peut pas résoudre les problèmes techniques.

2.- Preuve de PCR avec résultat négatif -test de diagnostic réalisé 72 heures maximum avant le voyage international-, qui devra être joint à la Déclaration électronique sur l'honneur et être présenté à la compagnie aérienne au moment de l'embarquement.

- Sont exemptés ceux qui ont eu un COVID-19 positif dans les 90 jours précédant l'entrée dans le pays. Ils devront accréditer les résultats des tests de diagnostic et ajouter le certificat médical correspondant, daté plus de 10 jours après le diagnostic.

De même, les enfants de moins de 6 ans sont exemptés de la présentation du PCR.

La disposition 3911/2020 de la Direction Nationale des Migrations prévoit que ceux qui ne peuvent pas faire le test PCR au point d'origine du voyage pour une raison dûment justifiée, pourront  présenter un certificat médical certifiant qu'ils ne présentent pas de symptômes compatibles avec la COVID-19. Il est entendu par « raison dûment justifiée » le fait de voyager depuis un pays où le résultat d'une analyse PCR ne peut pas être obtenu dans les 72 heures précédant le voyage. Cette exception n'est pas applicable à la France, pays où les résultats d'une analyse PCR sont obtenus dans les 48 heures.

Pour la France, on peut consulter à l'adresse suivante les laboratoires et centres médicaux qui font le test PCR: https://efran.cancilleria.gob.ar/es/content/informaciones-utiles

3.- Faire un test d'antigènes à l'aéroport, à l'arrivée en République Argentine, et un test PCR au septième jour après l'entrée dans le pays. Le coût économique des tests est à la charge du passager.

4.- Quarantaine : Ceux qui obtiendront un résultat PCR négatif à leur arrivée dans le pays, devront respecter une quarantaine de 7 jours dans les lieux que les autorités provinciales et de la Ville Autonome de Buenos Aires indiqueront à cet effet, et obtenir un nouveau test PCR négatif pour terminer l'isolement.

ATTENTION : Seront exemptés de quarantaine les ressortissants argentins, les ressortissants étrangers résidant en Argentine et les resortissants étrangers non-résidents expressément autorisés par la Direction Nationale des Migrations à exercer des activités professionnelles ou commerciales essentielles ou sportives professionnelles, sous condition de remplir les conditions suivantes :

a) Disposer d'un schéma de vaccination complet au moins 14 jours avant leur entrée dans le pays et joindre le certificat de vaccination à la Déclaration sur l'Honneur d'entrée dans le pays, de la Direction Nationale des Migrations.
ATTENTION: Le schema complet de vaccination implique deux doses.
Ne sera pas accepté le schema covid+ / 1 dose valide en France

b) En plus du test PCR négatif au point de départ du voyage réalisé dans les 72 heures avant l'embarquement et du test rapide requis à l'entrée en Argentine, il faudra faire un test PCR entre le cinquième et le septième jour à compter de l'arrivée dans le pays, dont les résultats devront être négatifs.

c) Exercer ses activités sociales et/ou professionnelles et/ou commerciales et/ou sportives en respectant au maximum les mesures de prévention et d'attention, pendant une durée de DIX (10) jours à compter du prélèvement pour le test PCR négatif au point de départ du voyage, réalisé dans les SOIXANTE-DEUX (72) heures avant l'embarquement, étant interdit pendant ce délai d'assister à des événements de masse, ou de prendre les transports en commun terrestres, sauf dans les situations expressément autorisées.

d) Disposer de la preuve de sa vaccination enregistrée dans l'application Mi Argentina si la vaccination a été faite en République Argentine. Les personnes vaccinées à l'étranger, devront disposer du justificatif correspondant, validé par le pays qui a effectué la vaccination.

e) Les personnes qui obtiendront un résultat PCR positif à leur arrivée dans le pays, devront faire un autre test de séquençage génomique et, avec leurs contacts étroits, s'isoler dans les lieux indiqués par les autorités nationales jusqu'à leur transfert en toute sécurité vers leur destination finale. Les coûts de séjour dans ces lieux seront à la charge du passager.

Il faudra également se conformer à toutes les exigences sanitaires imposées par la juridiction de destination à l'intérieur du pays, en vue de quoi chaque voyageur devra prendre connaissance sur le site Web de la province et/ou de la commune à laquelle il se rendra.

Les frais de séjour dans les lieux d'isolement obligatoire prévus par les autorités des provinces et la Ville Autonome de Buenos Aires à ces effets, le cas échéant, et le coût des tests seront à la charge de la personne qui entre dans le pays.

5.- Il est également recommandé de s'inscrire sur l'application CUIDAR, ou sur les applications spécifiques développées aux mêmes effets, dans les 48 heures suivant l'arrivée dans le pays.

Les Argentins ayant la double nationalité, pourront entrer dans le pays en utilisant le passeport d'une autre nationalité tant qu'ils pourront faire la preuve de leur nationalité argentine. C'est-à-dire que les ressortissants argentins pourront entrer sur le territoire national en présentant un passeport étranger et un Document National d'Identité (DNI) argentin en cours de validité (format carte).

Les étrangers résidant en Argentine devront présenter leur DNI Étrangers en cours de validité ou leur visa de résidence en cours de validité tamponné dans le passeport.

ÉTRANGERS NON RÉSIDENTS EN ARGENTINE

La disposition DNM N° 3763/2020, la résolution conjointe du Ministère de la Santé et de la Direction Nationale des Migrations N° 11/2020 et la Disposition Administrative 3911/2020 de la Direction Nationale des Migrations fixent les conditions applicables aux ÉTRANGERS NON RÉSIDENTS PARENTS DIRECTS DE RESSORTISSANTS ARGENTINS OU D'ÉTRANGERS RÉSIDANT EN ARGENTINE (Y COMPRIS LES COUPLES NON MARIÉS ET NON ENREGISTRÉS) qui entrent temporairement (c'est-à-dire pour un séjour inférieur à 90 jours) dans le pays pour des raisons de nécessité et n'ont pas besoin de visa en vertu d'accords bilatéraux ou de mesures unilatérales argentines dans ce sens, à condition que ces personnes étrangères autorisées à entrer dans le pays se conforment aux recommandations et instructions données par l'autorité sanitaire nationale :

Dans ces cas, les étrangers non-résidents n'ont aucune démarche à effectuer auprès du Consulat Général ni autorisation consulaire à demander, mais devront présenter les documents suivants à la compagnie aérienne et à la Direction Nationale des Migrations (DNM) :

1.- Assurance d'assistance médicale comprenant les prestations d'hospitalisation et d'isolement pour COVID-19, sans exclusions ni limitations pendant toute la durée du séjour.

2.- Documents prouvant le lien direct avec un Argentin ou avec un étranger résidant en Argentine :

  • Enfants / parents: certificat multilingue de naissance, dûment apostillé.
  • Conjoints : certificat multilingue de mariage, dûment apostillé
  • Couples de fait enregistrés : certificat de partenariat stable ou d'union formelle, dûment apostillé. En France, c'est le PACS.
  •  Couples non mariés ni enregistrés: acte déclaratoire devant notaire et deux témoins certifiant de la relation de couple. Lorsque l'un des membres du couple est en Argentine et l'autre à l'étranger, chacun doit préparer un certificat séparé, et les deux doivent être présentés à la compagnie aérienne. La Déclaration de Vie Commune auprès de la Mairie n'est pas valable. Les procès-verbaux rédigés en Argentine doivent être légalisés par le Collège des notaires. Les procès-verbaux faits à l'étranger doivent être apostillés.

L'obligation d'Apostille s'applique uniquement aux documents délivrés à l'étranger. En France, l'Apostille est obtenue auprès de la Cour d'Appel la plus proche du lieu d'établissement du document.

Les certificats argentins ou les documents devant notaires publics argentins ne nécessitent pas d'Apostille.

Il faudra présenter une traduction non officielle des documents établis en français ou en langue étrangère.

- Copie du DNI argentin ou du passeport argentin, ou du DNI argentin pour Étrangers, du parent qui accompagne ou de celui auquel on rend visite.

- Réservation des billets aller-retour, avec départ du pays dans les 90 jours.

- Demande présentant brièvement la raison de la visite, les dates de départ et de retour, le lieu de séjour de l'étranger et toute autre information pertinente.

Les étrangers non résidents qui entrent dans le pays à titre temporaire pour rendre visite à des parents en vertu de la Disposition DNM 3763/2020 devront payer une taxe de ARS 9.000 pesos argentins par étranger à leur arrivée, conformément aux termes de l'article 1, paragraphe m) du Décret 865/2019.

3.- Respecter aux mêmes exigences que celles imposées aux citoyens argentins et spécifiées aux paragraphes 1 au 5 ci-dessus en ce qui concerne le test PCR, la quarantaine et l’enregistrement en application de la directive CUIDAR.

 

RÉOUVERTURE GÉNÉRALE DES FRONTIÈRES

Réglementation en vigueur au 01/11/2021

(Décret 678/2021 - Décision administrative 951/2021)

A compter du 1er novembre 2021, l'entrée sur le territoire national des étrangers non-résidents est rétablie, sous respect des requis migratoires et sanitaires en vigueur, énumérés ci-dessous :

i. Disposer d'un schéma de vaccination complet au moins QUATORZE (14) jours avant l'entrée dans le pays. Les personnes joindront le certificat correspondant à leur déclaration sur l'honneur exigée par la DIRECTION NATIONALE DES MIGRATIONS, organisme décentralisé relevant du SECRÉTARIAT À L'INTÉRIEUR du MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR.
ATTENTION: Le schema complet de vaccination implique deux doses.
Ne sera pas accepté le schema covid+ / 1 dose valide en France

ii. Test PCR négatif au point de départ du voyage, fait dans les SOIXANTE-DOUZE (72) heures avant l'entrée en Argentine et un autre PCR entre le cinquième et le septième jour après l'entrée dans le pays.

iii. Les personnes vaccinées avec un schéma complet et testées négatives - conformément aux points i et ii - seront dispensées de la quarantaine prévue à l'article 7, alinéa d) du Décret n° 260/20 et de son règlement modificatif et complémentaire, mais devront refaire un test PCR entre le cinquième et le septième jour à compter de leur arrivée dans le pays – dans le cas où leur séjour sur le territoire national serait plus long que ce délai.

Les personnes présentant des résultats positifs devront rester isolées dans les installations provinciales prévues à cet effet pendant une durée de DIX (10) jours ou plus, en fonction des conditions définies par les protocoles de chaque province.

iv. Les mineures et les mineurs n'ayant pas complété le schéma de vaccination dans les termes du point i ci-dessus, mais qui sont en compagnie d'adultes qui - remplissant cette condition - entrent dans le pays, pourront entrer sur le territoire national mais devront respecter la quarantaine prévue à l'article 7, alinéa  d ) du Décret n° 260/20 et ses règlements modificatifs et complémentaires et faire un test PCR au 7ème jour après leur entrée dans le pays.

v. les ressortissants étrangers non-résidents devront présenter à la compagnie aérienne et à la Direction Nationale des Migrations (DNM) une quittance d'assurance d'assistance médicale comprenant les prestations d'hospitalisation et d'isolement pour COVID-19, sans exclusions ni limitations pendant toute la durée du séjour.

 

POUR TOUTE INFORMATION COMPLÉMENTAIRE CONCERNANT CES MESURES, VEUILLEZ ENVOYER UN COURRIEL À: secon_efran@mrecic.gov.ar