Embassy in France

À propos de cette Représentation

Affaires Culturelles

Coopération Décentralisée Franco-Argentine

Droits de l'Homme

Iles Malouines

Musée du Général San Martín à Boulogne-sur-Mer

Promotion Commerciale

Promotion d'Investissements

La Ministre Diana Mondino et le Ministre des Affaires étrangères Stéphane Séjourné ont convenu de renforcer et d'élargir les relations bilatérales.

Post date: 20/02/2024

 

La Ministre Diana Mondino a reçu le 19 février au Palais San Martín, son homologue de la République française, Stéphane Séjourné. Il s'agit pour ce dernier de sa première visite à l'étranger en tant que Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Lors de la réunion, les deux responsables ont souligné que le lien entre l'Argentine et la France bénéficie du statut de "relation privilégiée", basé sur un héritage partagé en tant que démocraties libérales occidentales et un engagement indéfectible envers la forme républicaine de gouvernement.

La ministre argentine a mis en avant le fait que notre pays "cherche à renforcer ses liens commerciaux et d'investissements avec la France et l'Europe". Elle a également souligné le volume des investissements français (8e investisseur étranger dans notre pays) dans des secteurs tels que l'infrastructure, l'industrie manufacturière et l'énergie, entre autres.

De plus, les deux ministres ont salué positivement les nouvelles mesures du gouvernement du Président Milei visant à faciliter les affaires et les investissements en Argentine, car cela permettra de créer un climat de prévisibilité et de confiance. Stéphane Séjourné a souligné que les entreprises françaises continueront d'investir dans notre pays.

Le ministre français a mis en avant l'intention argentine de rejoindre l'OCDE, une décision qu'il a décrite comme "allant dans le sens d'une démocratie libérale cherchant à se réinsérer dans le monde".

Diana Mondino a sollicité le soutien de la France face aux surcharges imposées par le Fonds monétaire international pour le paiement des intérêts de la dette des pays à revenu intermédiaire comme l'Argentine, et a souligné la volonté de notre pays de respecter ses engagements.

La ministre argentine a également saisi l'occasion pour réitérer la position argentine sur la question des îles Malouines et rappeler ce que prévoit le mandat de la Constitution nationale à ce sujet.

Les responsables ont abordé de nombreux autres sujets faisant partie de l'agenda bilatéral, tels que les négociations de l'Accord MERCOSUR – Union européenne, les mécanismes de coopération décentralisée, la coopération dans le domaine des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire, et les convergences dans les forums multilatéraux.

Enfin, ils ont souligné leur participation prochaine à la réunion du G-20 à Rio de Janeiro et ont exprimé leur préoccupation concernant le respect des droits de l'homme dans plusieurs pays de la région, ainsi que la situation en Ukraine et au Moyen-Orient.

 
     
 

---

Direction de la Presse et de la Diffusion
Ministère des Relations Extérieures, du Commerce International et du Culte - Argentine

Communiqué de presse N° : 091/24